O Grão-Duque Henri durante a sua tradicional de Natal e Ano Novo aos luxemburgueses, em 24.12.2021 - SCREENSHOT LUX24

A pandemia da Covid-19 foi um dos temas centrais da tradicional Mensagem de Natal e Ano Novo do Grão-Duque Henri, do Luxemburgo, que deixou um recado aos vários manifestantes negacionistas contra as medidas de combate ao SARS-CoV-2 tomadas pelo Governo nacional.

Entre os ‘recados’ deixados por Henri, no segundo Natal marcado pela pandemia, o Soberano luxemburguês relembra que, no Grão-Ducado do Luxemburgo, “a violência não é tolerada”.

“Quem quer mudar as decisões democráticas recorrendo ao uso da violência está inegavelmente no caminho errado. A violência nunca é uma solução e não é tolerada no nosso estado de direito”, afirmou Henri.

Na sua mensagem, de cerca de dez minutos, Henri sublinhou ainda que “Democracia significa respeitar as decisões da maioria”.

“Numa democracia, todos têm naturalmente o direito à sua opinião; todos têm o direito à liberdade de escolha. Mas há que ter em conta que a liberdade individual termina onde a liberdade dos outros começa. Esta liberdade inclui também a nossa segurança e a nossa saúde”, afirmou.

Henri entende o ‘cansaço’ de todos provocado pelo tema Covid-19, mas lança um apelo: “Não desistimos e não nos devemos deixar desmoralizar. Temos que manter a nossa sociedade unida e procurar soluções em conjunto, para o bem de todos os nossos cidadãos, no interesse das gerações futuras, no interesse do país, da Europa, do mundo”.

Em seu nome e da família Grã-Ducal, Henri lembrou que a quadra natalícia é uma “oportunidade” para recordar e evocar os “valores fundamentais para a nossa vida em sociedade, nomeadamente “a entreajuda, empatia, solidariedade e respeito”.

O Grão-Duque apelou ainda ao esforço “colectivo” comum para ultrapassar a pandemia, com sentido de “responsabilidade, solidariedade e união e entreajuda”.

No seu discurso, Henri agradeceu, juntamente com a Grã-Duquesa Maria Teresa, o empenho de todos os que tentam fazer com que o país “ultrapasse” a situação excepcional com que somos confrontados devido à pandemia.

“O esforço colectivo é essencial e todos devem assumir suas responsabilidades. A solidariedade na nossa sociedade continua a ser crucial. Esta coesão, este apoio mútuo, já o demonstrámos várias vezes no passado”, disse.

“É importante hoje que demos esse mesmo apoio à nossa família, nossos amigos, nossos vizinhos, nossos conhecidos, mas também a pessoas que não conhecemos. Juntamente com a Grã-Duquesa, gostaria de enviar um grande agradecimento a todas as pessoas que estão fazendo um tremendo compromisso com nosso país, para que possamos sair desta situação excepcional”, agradeceu Henri.

“O fato de muitas pessoas viverem na precariedade no nosso país dá que pensar. A pobreza também existe no Luxemburgo. Como sociedade, temos a obrigação de apoiar e alcançar especificamente essas pessoas”, exortou o Soberano luxemburguês.

“Essa solidariedade também é indispensável em nível global porque compartilhamos o mesmo destino e o vírus e suas consequências só podem ser superados por meio de um esforço global. Não podemos perder de vista que, todos os dias, o vírus mata milhares de pessoas em todo o mundo: a vacinação é a única forma de combater esta pandemia”, apelou o Grão-Duque.

Preocupação com o Ambiente

Na sua mensagem de Natal e Ano Novo, o Grão-Duque aflorou ainda os enormes desafio na Acção Climática, relembrando as “terríveis inundações” que marcaram o ano de 2021 no Luxemburgo.

“A crise sanitária, por razões óbvias, esteve no centro das preocupações no ano passado. Mas os outros grandes desafios que enfrentamos ainda permanecem. Todos vocês sabem que a protecção do meio ambiente é muito importante para mim e sei que é o mesmo para muitos de vocês. As terríveis inundações que, este ano, causaram grande sofrimento ao nosso país e na Grande Região são mais uma ilustração da urgência da acção”, vincou Henri, acrescentando que é “imperativo que se encontrem soluções com coragem, determinação e esforços combinados”, numa alusão à ‘falhada’ COP26 em Glasgow.

O Grão-Duque disse ainda que o país está a “assumir as suas responsabilidades”, contribuindo “activamente para a procura de novas formas de atingir objectivos, tais como a neutralidade de CO2 até 2050”.

“Solidariedade Europeia”

Na sua mensagem da quadra natalícia, Henri voltaria ainda ao tema da Covid-19 para apelar à “solidariedade Europeia”.

“Crises desta magnitude não podem ser ultrapassadas a nível nacional. Esta é uma razão para mais Europa e para uma Europa forte”, desafiou o Grão-Duque, relembrando que o Luxemburgo é um país que sempre se empenhou no “multilateralismo, no respeito pelos direitos humanos e pelo direito internacional”.

Finalmente, em seu nome pessoal, o Grão-Duque Henri, “juntamente com a Grã-Duquesa Maria Teresa, o Príncipe Guillaume, a Princesa Stéphanie, o Príncipe Charles e todos os nossos filhos, desejamos-vos do fundo do coração um feliz Natal e um próspero Ano Novo em 2022”.

ND // ND

 LER O DISCURSO DO GRÃO-DUQUE HENRI NA ÍNTEGRA EM FRANCÊS: 

Chers Compatriotes,

Cette année encore, notre société s’est vue confrontée à des défis extraordinaires. Les fêtes de Noël sont l’occasion de nous rappeler les valeurs qui sont fondamentales pour notre vivre-ensemble : l’entraide, l’empathie, la solidarité et le respect. Ces valeurs doivent nous guider au moment où la pandémie est toujours présente et pèse sur notre vie quotidienne.

Nous avons appris à mieux vivre avec le virus et nous nous adaptons. Grâce aux énormes efforts scientifiques et à la coopération internationale, des vaccins et des médicaments ont pu être développés, nous permettant de graduellement maîtriser le virus.

Mais c’est un effort de longue haleine, surtout à cause des mutations du virus. Un effort collectif est indispensable et tout un chacun doit prendre ses responsabilités. La solidarité au sein de notre société reste cruciale. Cette cohésion, ce soutien mutuel, nous en avons déjà fait preuve à plusieurs reprises par le passé. Il importe aujourd’hui que nous apportions ce même soutien à notre famille, nos amis, nos voisins, nos connaissances mais aussi aux gens que nous ne connaissons pas.

Ensemble avec la Grande-Duchesse, je tiens à adresser un grand merci à toutes les personnes qui s’engagent de manière formidable dans notre pays, afin que nous puissions sortir de cette situation exceptionnelle.

Le fait que beaucoup de personnes vivent dans la précarité dans notre pays donne matière à réflexion. La pauvreté existe aussi au Luxembourg. En tant que société, nous avons l’obligation de soutenir spécifiquement ces personnes et de leur tendre la main.

Cette solidarité est également indispensable au niveau mondial car nous partageons le même sort et le virus et ses conséquences ne peuvent être surmontés qu’à travers un effort global.

Il ne faut pas perdre de vue que, tous les jours, le virus fait des milliers de victimes à travers le monde: la vaccination est le seul moyen de prendre le dessus sur cette pandémie.

Chers Concitoyens,

Dans une démocratie, chacun a naturellement le droit de son opinion; chacun a la liberté de choix. Mais il faut garder à l’esprit que la liberté individuelle s’arrête là où commence celle des autres. Cette liberté englobe aussi notre sécurité et notre santé.

Au sein de notre société, nous nous devons de discuter de manière ouverte et sincère des sujets controversés – avec tolérance et dans le respect des opinions divergentes. Une discussion objective, basée sur les faits est nécessaire. C’est seulement ainsi que nous trouverons un consensus sur les questions complexes qui impacteront notre futur et les générations à venir. Les décisions prises dans le cadre de ce processus démocratique doivent par la suite être exécutées.

La démocratie implique le respect des décisions de la majorité. C’est faire indéniablement fausse route que de vouloir changer cela à travers l’usage de la violence. La violence n’est jamais une solution et n’est pas tolérée dans notre État de droit.

Chers tous,

La crise sanitaire est, pour des raisons évidentes, au centre des préoccupations depuis l’année dernière. Mais les autres défis majeurs auxquels nous sommes confrontés subsistent pour autant. Vous n’ignorez pas que la protection de l’environnement me tient particulièrement à coeur et je sais qu’il en est de même pour beaucoup d’entre vous. Les terribles inondations qui ont causé cette année de grandes souffrances dans notre pays et la Grande Région sont une illustration de plus qu’il y a urgence d’agir.

Depuis l’industrialisation, des progrès énormes ont été réalisés à travers l’innovation et la technologie. Cependant, notre planète a dû subir les conséquences néfastes de ce développement inouï durant toutes ces années.

Les espoirs investis dans la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques de Glasgow n’ont pas tous été satisfaits – néanmoins des décisions importantes ont été prises en novembre qui devront être exécutées. Ce ne sera pas une tâche simple, mais il est impératif de trouver des solutions avec courage, détermination et en conjuguant les efforts.

Je m’échange régulièrement avec des jeunes et je suis impressionné par leurs connaissances et leur réalisme, et surtout par leur volonté et leur engagement pour un monde plus durable. L’enjeu n’est rien moins que leur avenir et ils ont le droit de contribuer aux discussions et d’apporter leurs idées.

Chers Concitoyens,

Nous avons la chance que notre économie ait des fondements solides. Le Luxembourg a toujours réussi à transformer des défis en opportunités et notre pays s’est ainsi réinventé à plusieurs reprises.

C’est ainsi que le Luxembourg se présente à l’exposition mondiale à Dubaï en tant que « Resourceful Luxembourg ».

Notre société vit de sa diversité, de son ouverture et de sa tolérance et est ainsi bien équipée pour affronter l’avenir dans un monde de plus en plus globalisé. Notre pays prend ses responsabilités et contribue activement à la recherche de nouvelles voies pour atteindre des objectifs tels que la neutralité CO2 jusqu’en en 2050.

A cet égard, les initiatives privées jouent un rôle primordial. L’esprit pionnier est indispensable pour façonner un monde plus efficient, plus propre, plus équitable et durable dans l’intérêt de tous.

Chers Compatriotes,

La Covid a aussi fragilisé le système multilatéral et a renforcé en partie des réflexes nationaux.

La pandémie a ainsi démontré à nouveau l’importance de la solidarité européenne. Des crises de cette ampleur ne sont pas surmontables au niveau national. C’est une raison pour plus d’Europe et pour une Europe forte.

Au-delà de l’Europe, le Luxembourg s’est toujours engagé en faveur du multilatéralisme, du respect des droits de l’homme et du droit international. Cet engagement a été récompensé: en octobre, le Luxembourg a été élu pour la première fois au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

A travers notre participation dans ce conseil nous nous engageons à faire avancer des thèmes essentiels : je me réfère à l’État de droit, la lutte contre le changement climatique et l’impact de ce dernier sur les droits de l’homme comme l’accès à l’eau, à la santé et à l’alimentation. Il en va de même pour les droits des femmes et des enfants, et spécialement, ce qui tient tellement à coeur de la Grande-Duchesse, les droits des jeunes filles. Et n’oublions pas les efforts contre la discrimination des minorités.

Chers tous,

Cela fait maintenant presque deux ans que nous vivons avec la pandémie. Nous n’avons pas baissé les bras et nous ne devons pas nous laisser démoraliser.

Nous devons veiller à la cohésion de notre société et chercher des solutions ensemble, ceci

dans l’intérêt de tous nos concitoyens,
dans l’intérêt des générations futures,
dans l’intérêt du pays,
de l’Europe,
du monde.
Ensemble avec la Grande-Duchesse, le Prince Guillaume, la Princesse Stéphanie, le Prince Charles et tous nos enfants, nous vous souhaitons du fond du coeur un joyeux Noël et une bonne année 2022.

Publicidade
Falhas, erros, imprecisões, sugestões?
Por favor fale connosco via email para geral@lux24.lu.
Siga o LUX24 nas redes sociais. Use a #LUX24 nas suas publicações.
Faça download gratuito da nossa ‘app’ na Google Play ou na App Store.
Publicidade
Publicidade